Charles Maurice de Talleyrand-Perigord : La confession de Talleyrand

Il y a beaucoup de mauvaises chances et il y en a aussi quelques bonnes: c’est le cheveu de l’Occasion. La Fortune frappe au moins une fois: si on n’est pas prêt à la recevoir, elle entre par la porte et sort par la fenêtre. Charles Maurice de Talleyrand-Perigord : La confession de Talleyrand

Victor Hugo : Actes et paroles

Parfois, malgré la défense, je m’aventurais jusqu’au hallier farouche du fond du jardin; rien n’y remuait que le vent, rien n’y parlait que les nids, rien n’y vivait que les arbres; et je considérais à travers les branches la vieille chapelle dont les vitres défoncées laissaient voir la muraille intérieure bizarrement incrustée de coquillages marins. ...

Victor Hugo : Quatrevingt-treize

La mort, cela ne me regarde point. Qui fait son premier pas use peut-être ses derniers souliers. Victor Hugo : Quatrevingt-treize

Frédéric Beigbeder : L’amour dure trois ans

Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases: – Le bonheur n’existe pas – L’amour est impossible – Rien n’est grave Frédéric Beigbeder : L’amour dure trois ans

François Maynard : Oeuvre inconnue

Mon âme, il faut partir. Ma vigueur est passée, Mon dernier jour est dessus l’horizon. Tu crains ta liberté. Quoi? N’es-tu pas lassée D’avoir souffert soixante ans de prison. François Maynard :