Henri François Joseph de Régnier : La cité des eaux

J’ai fait de mon Amour cette blanche statue. Regarde-la. Elle est debout, pensive et nue, Au milieu du bassin où la mire son eau Qui l’entoure d’un double et symbolique anneau De pierre invariable et de cristal fidèle. La colombe en passant la frôle de son aile, Car l’Amour est vivant en ce marbre veiné ...

Marie Dugard : Société et solitude

La nature protège son oeuvre. Un Archimède, un Newton, sont indispensables à la culture du monde; aussi les préserve-t-elle par une certaine sécheresse. S’ils avaient été de bons vivants, aimant la danse, le Porto et les clubs, nous n’aurions ni la « théorie de la sphère », ni les « principes ». Ils avaient ce besoin d’isolement qu’éprouve le ...

Alfred de Musset : La confession d’un enfant du siècle

Il est certain qu’il y a dans l’homme deux puissances occultes qui combattent jusqu’à la mort: l’une, clairvoyante et froide, s’attache à la réalité, la calcule, la pèse et juge le passé; l’autre a soif de l’avenir et s’élance! Vers l’inconnu. Quand la passion emporte l’homme, la raison le suit en pleurant et en l’avertissant ...