Jean-Jacques Rousseau : Emile, ou de l’éducation

Le seul qui fait sa volonté est celui qui n’a pas besoin, pour la faire, de mettre les bras d’un autre au bout des siens: d’où il suit que le premier de tous les biens n’est pas l’autorité, mais la liberté. L’homme vraiment libre ne veut que ce qu’il peut, et fait ce qu’il lui ...

Nicolas Machiavel : Le prince

Toujours tu verras les hommes se révéler mauvais si quelque nécessité ne les conduit à être bons. Nicolas Machiavel : Le prince

Emile Cioran : La tentation d’exister

L’expérience du vide est la tentation mystique de l’incroyant, sa possibilité de prière, son moment de plénitude. A nos limites, un dieu surgit, ou quelque chose qui en tient lieu. Emile Cioran : La tentation d’exister

Jean-Jacques Rousseau : Rousseau juge de Jean-Jacques

Le plus grand mal et la plus grande honte de l’état social est que le crime y fasse des liens plus indissolubles que n’en fait la vertu. Jean-Jacques Rousseau : Rousseau juge de Jean-Jacques

Jean-Jacques Rousseau : Les confessions

Leurs amours avaient commencé presque avec leur vie: dès l’âge de huit à neuf ans ils se promenaient ensemble tous les soirs sur la Treille; à dix ans ils ne pouvaient plus se quitter. La sympathie, l’accord des âmes affermit en eux le sentiment qu’avait produit l’habitude. Tous deux, nés tendres et sensibles, n’attendaient que ...