Il est d’ailleurs comique que le malheur du monde vienne si souvent de gens de petites tailles:ils sont beaucoup plus energiques et insupportables que les personnes de hautes statures

Il est d’ailleurs comique que le malheur du monde vienne si souvent de gens de petites tailles:ils sont beaucoup plus energiques et insupportables que les personnes de hautes statures Il est d’ailleurs comique que le malheur du monde vienne si souvent de gens de petites tailles:ils sont beaucoup plus energiques et insupportables que les personnes ...

C’est amusant de voir les monstres au cinéma. Mais l’idée qu’ils existent effectivement et qu’ils rôdent autour de nous, ça c’est pas drôle du tout.

C’est amusant de voir les monstres au cinéma. Mais l’idée qu’ils existent effectivement et qu’ils rôdent autour de nous, ça c’est pas drôle du tout. C’est amusant de voir les monstres au cinéma. Mais l’idée qu’ils existent effectivement et qu’ils rôdent autour de nous, ça c’est pas drôle du tout. Stephen King Le Dico des ...

Il s’aperçut qu’il y avait autre chose dans le monde que les spéculations de la Sorbonne et les vers d’Homerus que l’Homme avait besoin d’affections que la vie sans tendresse et sans amour n’était qu’un rouage sec, criard et déchirant.

Il s’aperçut qu’il y avait autre chose dans le monde que les spéculations de la Sorbonne et les vers d’Homerus que l’Homme avait besoin d’affections que la vie sans tendresse et sans amour n’était qu’un rouage sec, criard et déchirant. Il s’aperçut qu’il y avait autre chose dans le monde que les spéculations de la ...

Désormais, son cœur sera partout où règnent le savoir, la culture et les livres ; ce ne sont plus les frontières, les fleuves ou les mers, pas plus que la condition, la race ou le rang social, qui divisent le monde ; il ne connaît plus que deux catégories d’individus : en haut, l’aristocratie de la culture et de la pensée ; en bas, l’ignorance et la barbarie. Là où règnent le livre et la parole, eruditio et eloquentia , c’est là qu’est sa patrie.

Désormais, son cœur sera partout où règnent le savoir, la culture et les livres ; ce ne sont plus les frontières, les fleuves ou les mers, pas plus que la condition, la race ou le rang social, qui divisent le monde ; il ne connaît plus que deux catégories d’individus : en haut, l’aristocratie de ...

L’esprit de l’homme est ainsi fait que le mensonge a cent fois plus de prise sur lui que la vérité.

L’esprit de l’homme est ainsi fait que le mensonge a cent fois plus de prise sur lui que la vérité. L’esprit de l’homme est ainsi fait que le mensonge a cent fois plus de prise sur lui que la vérité. Erasme Le Dico des citations Les nouvelles citations

Le monde entier est notre patrie à tous.

Le monde entier est notre patrie à tous. Le monde entier est notre patrie à tous. Érasme Le Dico des citations Les nouvelles citations

C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fou.

C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fou. C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fou. Érasme Le Dico des citations Les nouvelles citations

Et vivre sans aimer n’est pas proprement vivre.

Et vivre sans aimer n’est pas proprement vivre. Et vivre sans aimer n’est pas proprement vivre. Molière Le Dico des citations Les nouvelles citations

Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu’on crève avec les derniers hoquets faut jouir encore, tout en bas de la vie, avec de l’urée plein les artères.

Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu’on crève avec les derniers hoquets faut jouir encore, tout en bas de la vie, avec de l’urée plein les artères. Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu’on crève avec les derniers hoquets faut jouir encore, tout en bas de la ...

Il arriva aux nefs rapides des Achéens et se rendit auprès d’Agamenon l’atride. Il le trouva en train de dormir dans son pavillon, où l’entourait la coulée du divin sommeil.

Il arriva aux nefs rapides des Achéens et se rendit auprès d’Agamenon l’atride. Il le trouva en train de dormir dans son pavillon, où l’entourait la coulée du divin sommeil. Il arriva aux nefs rapides des Achéens et se rendit auprès d’Agamenon l’atride. Il le trouva en train de dormir dans son pavillon, où l’entourait ...