Emile Auguste Chartier (Alain) : Souvenirs de guerre

Ajouter un commentaire

Socrate fut condamné très exactement parce qu’il refusait de soumettre aussi ses pensées au pouvoir. Nous n’avons peut-être pas avancé du tout depuis Socrate. Ne pas craindre, rester sobre, ne rien croire, trois ressources contre le tyran. Quelques centaines d’hommes ainsi disposés feraient un esprit public, et suffisant. Les maux humains comme guerre, abus de … Lire la suite­­